Bulletin électronique de Greenpeace Février 2009
  Les leaders du climat n'achètent pas de pétrole sale

Greenpeace accueille le Président Obama

Il y a de ces visites qui méritent une attention particulière. Tel était le cas pour le passage éclair du président Obama au pays. Le 18 février dernier, des militants de Greenpeace ont accueilli le 44e président des États-Unis en déployant deux immenses banderoles sur le pont Alexandra à Ottawa. Les messages des deux bannières étaient simples et clairs : la première souhaitait la bienvenue à l’homme d’État, alors que la seconde rappelait que les gardiens du climat n’achètent pas de pétrole sale en provenance des sables bitumineux (Climate Leaders Don’t Buy Tar Sands).

Outre le coup d’éclat, l’opération avait pour objectif de rappeler que les changements climatiques doivent être sérieusement mis à l’ordre du jour des pourparlers américano-canadiens. Près de 75 % des exportations de pétrole du pays se dirigent vers les États-Unis et proviennent des sables bitumineux. Il faut savoir que ces sables produisent le pétrole le plus sale au monde, la technique d’extraction demande une quantité considérable d'énergie et génère de trois à cinq fois plus de pollution liée aux gaz à effet de serre que la production de pétrole conventionnel. Les documents, images et vidéos de l’événement sont en ligne, pour vous.

Dans ce numéro
Forêt du Grand Ours : Tenez vos engagements

Protégez la forêt du Grand Ours, exigez que le premier ministre de la Colombie Britannique tienne ses engagements.

Campagne KYOTOplus pour le climat

282 jours d'ici Copenhagen

Sur les carnets
Au calendrier

Tournée québécoise de Tryo
Partout au Québec - du 12 au 26 mars.

Terre cuite - Un Cabaret agroalimentaire
Montréal, mardis 17 et 24 mars.

Rex Weiler - Vert foncé

Rex Weyler est l’un des fondateurs de Greenpeace et il demeure un défenseur de l’environnement extrêmement dynamique et créatif.

Ce mois-ci, il nous explique que les économistes de demain doivent intégrer l’écologie à leurs exercices comptables, de concert à un changement de paradigme radical.

GREENPEACE
Chaque année, Greenpeace mène des actions directes pour préserver et protéger notre environnement. Ses millions de membres dans le monde, ses cinq navires et sa présence dans 40 pays font de Greenpeace une organisation véritablement internationale, qui soulève les questions environnementales à l'échelle planétaire. Pour en savoir plus, visitez greenpeace.ca.

Questions? Commentaires? Changement d’adresse?
Dites-nous ce que vous pensez, ce que vous voulez, ce qu’on peut faire pour vous et pour le monde. Votre opinion nous importe. Pour toutes questions, commentaires ou modification à votre dossier, écrivez-nous à gp.membres@greenpeace.org ou contactez-nous sans frais au 1-800-320-7183.

Pour vous informer des offres d'emploi à Greenpeace cliquez ici.

Le budget Harper est un échec

Sables bitumineux, Alberta

Manque de vision, mirages technologiques (captage du CO2 et énergie nucléaire) et fausses solutions : le budget Harper en matière d’environnement est à l’antithèse des besoins réels d’une économie verte. Constatez par vous-même pourquoi nous avons besoin d’un gouvernement qui voit plus loin.

AG de Metro : Greenpeace prend la parole au nom des océans

Devant une salle comble d’actionnaires de Métro, Beth Hunter, coordonnatrice de la campagne océans chez Greenpeace, s’avance au micro : « Alors que d'autres supermarchés canadiens et à l’international développent des politiques d’achats durables pour les aliments de la mer, cessent la vente de certaines espèces sur la Liste rouge de Greenpeace tout en offrant des produits plus verts […] est-ce que la compagnie va s’engager à mettre en place une politique d’approvisionnement en poissons et fruits de mer durable » ?

La biomasse forestière loin d’être une solution miracle!

Greenpeace accueille avec certaines réserves le plan d’action du gouvernement du Québec qui vise à favoriser et accroître l’utilisation de la biomasse forestière afin de créer de l’énergie. Petit rappel : la biomasse n’est pas un déchet, mais une matière organique essentielle pour maintenir la qualité des sols. Réduire les gaz à effet de serre OUI ! Détruire des écosystèmes forestiers NON !

Les OGM font du surplace en 2008

Malgré les affirmations contraires de l’International Service for the Acquisition of Agri-biotech (l’ISAAA), une organisation qui s’évertue à la promotion de la transgenèse à des fins commerciales, les OGM n’arrivent pas à percer et à s’imposer dans le monde. Une bonne nouvelle que dénie le rapport de l’ISAAA basé sur des données non vérifiées, non indépendantes, et non fondées.

Concours Greenpeace en tournée avec Tryo

Remportez l’une des cinq paires de billets pour le spectacle de la formation à Montréal le 12 mars prochain avec Greenpeace ! Comment ? Faites-nous parvenir un courriel ayant pour titre TRYO avec votre nom, numéro de téléphone, votre adresse postale et répondez à la question suivante : comment je peux agir avec Greenpeace contre les changements climatiques ?

Faites parvenir le tout à l’adresse suivante : gp.membres@greenpeace.org. Les cinq premiers courriels seront les heureux élus.

Le mois en images

Janvier 2009 en images

Tous les jours, un peu partout sur la planète, Greenpeace est là pour défendre l’environnement et agir concrètement pour protéger la planète.
 

Bienvenue au bulletin électronique de Greenpeace ! Vous lirez des nouvelles sur l'environnement d'ici et d'ailleurs dans le monde. Nous apprécions toujours recevoir vos commentaires. Si vous avez des questions sur nos campagnes ou votre membership, envoyez-nous un courriel : gp.membres@yto.greenpeace.org ou téléphonez-nous sans frais au 1 800 320-7183.

Pour adhérer à notre bulletin électronique, visitez »

Pour partager notre bulletin électronique avec un ami ou une amie, visitez »

Pour retirer votre nom de la liste du bulletin électronique, visitez »
Si ce message ne s'affiche pas correctement  »»